Laure Manel – L’ivresse des libellules

IMG_20190612_111503_061

Une couverture magnifique qui respire l’amour et le soleil, un titre tout en douceur, me voilà enfin plongée dans l’univers de Laure Manel !

Comme tous les ans, 4 couples d’amis se rejoignent 2 semaines en vacances dans une superbe villa en Ardèche. La petite particularité cette année, c’est le séjour sans enfant. Cela laissait présager des vacances sous le signe de l’amour, de l’amitié, où chacun pouvait se reposer en toute insouciance et vivre pleinement des moments complices. Bref, PROFITER !

Oui mais voilà, entre Sybil la riche caractérielle en couple avec Alex qui ne veut céder sur rien, Emilie en pleine crise de la quarantaine venue reconquérir son mari Vincent, Caroline et son nouveau chéri Sébastien qui passent leurs journées à faire des câlins dans leur chambre, et Claire et Jérôme le couple de profs calmes et amoureux qui font figure d’exemple, rien ne va se passer comme prévu.

Et quand la belle Valentine, l’amie de Claire, fraîchement célibataire vient les rejoindre pour retrouver le moral, l’ambiance devient progressivement électrique. Les comportements et les non-dits vont transformer ces vacances reposantes en règlements de compte.

Entre révélations douloureuses, incompréhension, jalousie et reproches, la chaleur ardéchoise va carrément devenir étouffante.

Laure Manel nous transporte dans la douceur de vie du sud, en vacances, farniente les doigts de pieds en éventail devant la piscine, barbecues arrosés et excursions touristiques entre amis. Le décor est planté, cela sent l’été.

Mais ne vous fiez-vous pas à ces allures de simple lecture estivale, Laure décortique habilement les rapports amicaux et amoureux. Elle s’attaque à la fameuse crise de la quarantaine : l’impression de ne plus plaire, le besoin d’être à deux plutôt que seule, la routine quotidienne, ces femmes qui sont plus mères qu’épouses, les familles recomposées, ces couples qui ne communiquent plus, l’infidélité et ses conséquences. Autant de situations complexes réunies en une seule villa, je vous laisse imaginer les vacances désastreuses que cela présageait !

Que de rebondissements donc dans ce roman qui se lit agréablement. Les personnages ont des caractères si différents et hauts en couleur que cela complique la vie en communauté.  Sans parler des couples en crise qui viennent pimenter ce joyeux chantier. On rigole, on pleure, on s’énerve comme ces 9 amis, bref on vit ces vacances ardéchoises avec eux. Un grand bravo à Laure pour cette lecture plaisir qui sera parfaite pour les vacances d’été !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s