Mahir Guven – Grand frère

IMG_20190430_132641_959-1

J’ai sélectionné pour le Prix des lecteurs Livre de Poche d’avril, « Grand frère » de Mahir Guven, un bouleversant premier roman à 2 voix, où grand frère et petit frère se livrent à chaque chapitre.

Nés d’un père syrien chauffeur de taxi et d’une mère bretonne décédée alors qu’ils n’étaient qu’enfants, ces gosses des cités ont choisi deux directions différentes. Des gosses qui ont toujours cherché leur place dans cette France métissée. Ni vraiment syriens, ni vraiment français, ni musulmans ni chrétiens. « Comment retrouver son chemin quand on sait pas d’où l’on vient ? »

Grand frère, chauffeur de VTC, a décidé de se ranger et de laisser derrière lui les conneries de quartier. Grâce à Le Gwen, le policier, il a évité d’aller en prison pour du trafic de drogue, et depuis, l’aide en répétant ce qu’il entend dans la rue. Son quotidien se résume à ses courses Uber et retrouver ses amis chez Mehmet le Turc, tout en pensant à son frère dont il n’a plus de nouvelles.

Petit frère, infirmier passionné à l’avenir prometteur, est parti du jour au lendemain pour faire de l’humanitaire, soit disant en Afrique. Mais son père et grand frère savent qu’il est parti pour d’autres raisons, en Syrie, au Cham, Terre sainte, terre de leurs ancêtres et terre de Djihad. « Mon seul espoir, c’était le départ, de me casser pour sortir du noir, et trouver la lumière. Faire mon djihad en sauvant des vies. Réparer celle des autres et, au passage, la mienne. »

Jusqu’à ce soir où grand frère croit apercevoir petit frère à une gare routière à Paris. Pourquoi est-il rentré sans donner de nouvelles ? Que faisait-il en Syrie ?

Mahir Guven a obtenu le Goncourt du premier roman pour cet étonnant récit aux allures de polar. Dans une langue mêlant argot, arabe et verlan, d’une justesse et d’une humanité désarmante, percutante, il joue avec les mots, associe l’humour à la gravité. Un récit plein de rage. Un livre magnifique, véritable coup de cœur, que l’on referme les larmes aux yeux et complètement étourdis par ce puissant portrait sociétal terriblement d’actualité.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s