Cristina Alger – La femme du banquier

PicsArt_04-15-08.17.06

Dans le cadre d’une Masse critique Babelio, je découvre Cristina Alger, l’auteure de Park Avenue, avec son 3èmeroman, La femme du banquier, un thriller captivant sur le monde caché de la finance et sur fond d’enjeux politiques. Quand les paradis fiscaux deviennent l’enfer…

Annabel est la femme de Matthew Lerner, banquier à la Swiss United. Ils ont quitté les Etats-Unis pour s’installer à Genève, royaume des banques et de la finance, et vivre une vie luxueuse et calme.

Tout va basculer lorsque Matthew disparaît dans un tragique accident de jet privé, en compagnie de Fatima Amir, la cousine du dictateur syrien Bachar el-Assad. La Fedpol se contente de classer l’affaire en simple accident, mais Annabel est persuadée que ce crash était un sabotage, un meurtre. Elle va découvrir des secrets que cachait son mari et comprendre l’envers du décor de la Swiss United. Seule face à des enjeux qui la dépassent, elle va enquêter de son côté, tentant de démêler le vrai du faux, savoir à qui faire confiance et surtout échapper à une mort certaine. Car la Swiss United, puissante banque offshore, a tout intérêt à ce que ses affaires restent confidentielles…

Marina Tourneau est journaliste à New-York, sur le point d’épouser Grant Ellis, le fils du richissime James Ellis, candidat à la présidentielle américaine. Elle s’apprêtait à démissionner quand son ami journaliste Duncan Sander lui a demandé son aide sur l’affaire du siècle : la révélation d’un énorme scandale financier. Un informateur anonyme lui a remis une clé USB avec des données confidentielles sur les malversations d’une banque offshore suisse et le montage de sociétés-écrans au Luxembourg. Des noms de dictateurs, d’hommes politiques, de personnalités y sont cités. Mais Duncan est soudainement tué d’une balle dans la tête. Marina va alors reprendre l’affaire et tenter de révéler ce scandale mondial.

2 femmes en danger, 2 continents, mais une seule affaire. Que cachait Matthew Lerner ? Etait-il impliqué dans ces malversations fiscales ? Quel lien entretenait-il avec la famille El-Assad ?

De Genève, à Paris, Londres, New-York, Luxembourg, en passant par les Caraïbes, une véritable course contre la montre débute mais surtout une course contre la mort. C’est au péril de leur vie que ces deux femmes vont essayer de dénouer ces secrets. Mais les personnes impliquées dans ce « Swiss Papers » sont malheureusement protégées et prêtes à tout pour stopper ces révélations…quitte à tuer… Cristina Alger, reine du suspense et maîtrisant parfaitement le monde de la Finance, nous lance sur différentes pistes. Jusqu’à la révélation finale qui m’a littéralement scotchée : une fin à laquelle on ne s’attendait pas. Un livre addictif, captivant, haletant, impossible à lâcher !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s