Melinda Metz – Un amour de chat

PicsArt_04-08-05.28.24.jpg

Vous connaissez tous mon amour débordant pour les romans feel-good et les comédies romantiques! Avec «Un amour de chat» de Melinda Metz, on peut dire que Mylène des Editions l’Archipel m’a gâtée!!

Jane, 34 ans, a décidé de quitter son emploi de prof d’histoire pour venir s’installer à Los Angeles. Elle s’accorde une année sabbatique, grâce à l’héritage qu’elle a touché au décès de sa mère, pour vivre son « Année à Moi ». L’objectif est de déterminer ce qui la passionne réellement. Découvrir ce qu’elle veut faire dans la vie en tentant de nouvelles expériences. Cela commence par habiter dans une maison féérique, réplique de celle de Blanche-Neige, dans l’incroyable résidence de Storybook Court. Alors adios l’amour et les histoires compliquées. Finitos les hommes! Cette année, elle ne pensera qu’à elle et à son bonheur!

Mais c’était sans compter sur son chat MacGyver, véritable tornade à l’esprit fulgurant. Le vilain matou s’est mis en tête de trouver un amoureux à sa maîtresse. Alors il explore le quartier à la recherche d’odeurs de solitude, enfin plutôt de voisins aussi tristes et esseulés que Jane. Pour les réunir, il se transforme en « chat »pardeur et vole des objets dans les maisons à la nuit tombée.
Réussira-t-il sa mission ? Jane trouvera-t-elle sa voie et surtout le bonheur ?

Ce livre est digne d’un téléfilm d’amour, d’ailleurs Melinda Metz est l’auteure de Roswell High, à l’origine de la série Roswell, et a été scénariste pour des séries comme Buffy contre les vampires. Le décor, les personnages et les péripéties loufoques de ce livre mériteraient amplement une adaptation télé! C’est un petit bonbon feel-good, au message bienveillant.
Les situations hasardeuses, les quiproquos, sont menés de main de maître par le félin super-star, le bien-nommé Mac! La plume de Melinda Metz est pleine d’humour et dépeint les personnages d’une façon très attachante. On enchaine les rires et les moments de tendresse.
J’ai aimé suivre Jane dans sa quête de soi. Qui, d’ailleurs, ne rêverait pas comme elle de se consacrer durant une année à la découverte de ses rêves?

Et puis, sans trop en dire, il y aura des voisines commères, un ex-inspecteur de série TV has-been, des ados aux hormones en folie, un gros toutou crétin, de l’amitié, de l’amouuuur.
Finalement, pour être heureux, faut-il réellement chercher le bonheur ? Ne se trouve-t-il pas juste sous nos yeux ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s