Jodi Taylor – Les Chroniques de ST Mary Tome 2 – D’écho en échos

IMG_20190403_154006_909

« Chaque incident, aussi futile qu’il puisse paraître, a son importance dans le grand ordre des choses. Un évènement conduit à un autre, qui à son tour en déclenche un autre, et avant même que l’on s’en rende compte, les ramifications de cet incident initial se sont propagées dans toute l’Histoire. Elles résonnent à travers les âges, d’écho en échos, s’estompant peu à peu sans jamais disparaître complètement. On parle de l’harmonie des sphères, mais l’Histoire est en réalité une symphonie d’échos. Chaque petite action a des conséquences majeures. Elles ne sont pas toujours visibles, et parfois, dans notre jeu, la conséquence arrive avant la cause. »

Une citation certes un peu complexe mais qui résume bien ce qui nous attend dans « D’écho en échos ».
Dans ce second tome des Chroniques de Saint Mary, Jodi Taylor nous embarque à nouveau dans les folles aventures du docteur Maxwell et de son équipe d’historiens. Car à Saint Mary, on n’étudie pas seulement l’Histoire, on visite le passé grâce à des capsules spatio-temporelles.
Contexte, décor, personnages, le lecteur s’est déjà imprégné de cette atmosphère si particulière depuis le tome 1, alors c’est parti pour une suite délirante et tout aussi captivante!

Max est toujours aussi entêtée, toujours aussi accro au thé et toujours dans une situation « amoureusement compliquée », mais tout est si original et déluré dans cette Académie.
Les premières pages nous immergent immédiatement dans l’ambiance: le Londres de la fin du XIXème siècle, des ruelles obscures et un Jack l’éventreur en liberté, véritable monstre cauchemardesque indestructible. 2 historiennes livrées à elles-mêmes…Frissons garantis !!

On retrouve bien entendu dans ce second opus la plume pleine d’humour de Jodi Taylor et on rit de bon cœur des situations cocasses que vivent Max et ses acolytes.
Les missions s’enchaînent à un rythme fou, et on se retrouve alors propulsés à la Cour de Mary Stuart où notre équipe d’historiens loufoques va pour la première fois interférer avec l’Histoire et se transformer en troupe de comédiens, rentrant parfaitement dans la peau de leurs personnages.

Des détails historiques incroyablement décrits, quel plaisir de se plonger dans ces différentes époques avec autant de réalisme.
Nos historiens vont encore devoir affronter leurs ennemis du Tome 1 : Allons-nous découvrir qui est à l’origine de ces attaques? Et surtout, pourquoi ces hommes veulent dérégler l’Histoire ?
Des Chroniques auxquelles on devient rapidement addicts, mais pour notre plus grand bonheur le Tome 3 est sorti depuis le 14 février, et je vous en reparle très vite dans un prochain post.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s