Céline Rougeron – Une place au soleil – Tome 1 – Une vie de château

IMG_20190312_123402_116

Cela faisait longtemps que je ne vous avais pas présenté d’auteur auto-édité! Dans une «Place au soleil», dont le 1er Tome s’intitule «Une vie de château», Céline Rougeron nous plonge dans un roman d’amour, un feel-good rafraîchissant qui nous fait voyager dans la démesure de Monaco.

Emma, 33 ans, lassée de sa vie parisienne, quitte brutalement son fiancé Antoine et s’installe à Monaco pour devenir l’assistante personnelle de Madame Rostand, une riche veuve monégasque.
Elle va découvrir la vie fantasque et incroyable des millionnaires. Un monde sans limite où un claquement de doigts suffit à obtenir ce qu’ils veulent. Une armée de personnel à leurs petits soins. Des vêtements de luxe. Des appartements terrasse dignes de châteaux. Des yachts aussi gros que des immeubles. Emma va rapidement découvrir que les apparences comptent, et que des robes à la coiffure, tout doit être impeccable pour faire partie de ce monde parfait. Un monde où elle se sent étrangère.

Mais grâce à sa personnalité joviale, elle va se lier d’amitié avec Ana, la fille d’un millionnaire russe. En intégrant son groupe d’amis, elle va vivre de folles soirées à Monaco, Gstaad et St Tropez. Ana va lui présenter Ian, un milliardaire irlandais, de l’âge de son père, mais tellement séduisant et aux mêmes centres d’intérêts qu’elle. Un coup de cœur pour la jeune trentenaire.

Et puis il y a Philippe, le fils de Madame Rostand, un jeune homme à la réputation de Dom Juan qui va lui faire son numéro de charme.

Emma va être tiraillée entre ces deux hommes, tous deux riches et beaux, et aux qualités humaines indéniables. Qui va-t-elle choisir? Réussira-t-elle à se faire «Une place au soleil»? Derrière le côté superficiel de ces riches monégasques, Emma va découvrir l’envers du décor : dépression, alcool. L’argent ne rend pas forcément heureux. Une vie de rêve…en apparence donc.

J’ai beaucoup aimé cette histoire, qui au premier abord laisse présager une romance légère, mais derrière laquelle il y a un message plus fort. Elle nous fait relativiser sur le rapport entre l’argent et le bonheur, sur le monde matérialiste, sur ces personnes constamment entourées mais finalement si seules. Un agréable roman plein de soleil et de bonne humeur qui égaiera nos journées hivernales à coup sûr !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s