Agathe Ruga – Sous le soleil de mes cheveux blonds

IMG_20190227_064656_137

Brune et Brigitte, la brune et la blonde, le feu et la glace, une amitié passionnelle, fusionnelle, déchirante. Votre rencontre au lycée s’apparente à un coup de foudre. Dès lors, votre duo inséparable, noyau dur de votre groupe d’amis, a vécu cette période d’adolescence entre soirées folles et délires quotidiens, entre alcool, cigarettes, selfies-wc roses, danses survoltées et autres dingueries. Vous avez tout connu ensemble : les premières fois, la découverte de l’amour, les peines de cœur, les choix d’études. Brigitte était là pour Brune, et Brune était là pour Brigitte. Ensemble, c’est tout. Dix années d’une amitié hors-norme.

Jusqu’au jour où toi, Brigitte, tu as mis un terme à cette amitié. Sans aucune explication, vous vous êtes séparées. Dans cette maison de vacances de Bretagne où flottait encore le souvenir de ces étés inoubliables, où cette amitié s’était renforcée, où vos corps bronzés et nus n’étaient que rires et insouciance. Brune ne connaîtra jamais la raison de cette rupture brutale.

Bien qu’éloignées et sans nouvelle l’une de l‘autre depuis 5 ans, Brune rêve soudain de toi. Elle te voit, enceinte en même temps qu’elle. Elle te sent. Un lien indéfectible, rare, obsessionnel. Des mois d’introspection pour comprendre. Des souvenirs de cette folle amitié. Jusqu’à la délivrance, le cordon se rompt, une nouvelle vie s’éveille tandis que s’éteint cette relation.

Dans son premier roman, Agathe Ruga nous emporte par sa plume sensuelle et féminine. Les mots sont poésie, les pages enflammées par cette urgence de vivre et ce besoin de dépasser les limites. Véritable hymne à l’amitié et à l’amour. Dans une période charnière où ces jeunes filles deviennent des femmes, font l’expérience de la vie par la joie et les déceptions, où leur corps évolue, se transforme, enfante. Ce livre est d’une incroyable puissance, d’une sensualité extrême, jusqu’à en avoir des frissons. Les sentiments sont démesurés. Les actions, incontrôlables, excessives, frôlent la folie.

Dans cette découverte de la vie, dans cette construction du futur, doit-on privilégier le choix du cœur ou de la raison ? L’amitié est-elle plus forte que l’amour ? Peut-on surmonter des trahisons ? Continuer à vivre malgré l’absence d’un être aimé ?

Ma chère Agathe, ton bébé-papier fut mon premier coup de cœur littéraire 2019 ! Merci infiniment de m’avoir touchée au plus profond de l’âme !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s