Anne Plichota & Cendrine Wolf – Les Coeurs aimants

IMG_20181226_164800_790

Dana est cette jeune fille de 19 ans, blonde, la peau translucide, qui ne mange que des aliments blancs…Elle souffre d’une dépression et de troubles du comportement alimentaire. Elle est introvertie, maigre, fantomatique, comme si elle cherchait à devenir invisible, disparaître.

Cobalt est ce jeune homme ténébreux aux yeux bleus, accro au cannabis. A la réputation de Dom Juan, véritable séducteur trop sûr de lui, il drague et enchaîne les conquêtes sans sentiment, juste pour s’amuser.

Rien ne prédestinait Dana et Cobalt à se rencontrer, mais leur mal-être va les obliger à intégrer le Centre Aurore, un établissement médico-psychologique près de Lyon. C’est sous le regard bienveillant de Rose, l’infirmière, qu’ils vont être épaulés et soutenus pour surmonter cette épreuve.

Lors d’un atelier de groupe, Dana va timidement évoquer ses impressions. Des mots qui feront écho en Cobalt. Ces émotions, celles d’une parfaite inconnue, sont celles qu’il ressent aussi. Cette jeune fille l’intrigue, la fascine. Dès lors, il va tout faire pour la connaître.

Ces deux cœurs blessés, que tout oppose, vont finalement se compléter, se lier, par un sentiment fort. Une attirance amoureuse, charnelle.

Cobalt va réussir à apprivoiser Dana, lui faire découvrir l’amour et l’initier à la sensualité de leurs corps.

Dana va reprendre confiance en elle, s’aimer et aimer. Mais ce bonheur va vite être la cible de jalousies et de révélations qui viendront tout remettre en question.

Cet amour naissant sera-t-il plus fort que leur passé et leur réputation ? Cette passion n’était-elle qu’un jeu ?

Dans ce roman young adult, Anne Plichota et Cendrine Wolf évoquent le premier amour, celui tout à la fois initiatique et fusionnel. Ce lien passionnel et sensuel qui s’est créé de manière inexplicable entre ces 2 êtres si différents. Un amour guérisseur qui va permettre à nos personnages de se reconstruire. Malgré quelques scènes érotiques, le roman est surtout empreint d’émotion, de douceur, un bel hymne à l’acceptation de soi !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s