Kim Chi Pho – Le clos des diablotins

IMG_20181102_192143_766

Linh, jeune femme célibataire née au Vietnam, a passé son enfance au Clos des diablotins, un quartier pauvre de Bruxelles où venaient s’entasser des familles de toutes origines. C’est là qu’elle s’est liée d’amitié avec Kamel, son voisin, petit voyou de quartier. Ils connaissaient tout l’un de l’autre. Il assistait même à ses crises de schizophrénie, lorsqu’elle était prise d’hallucinations et que les esprits des morts tentaient de la posséder.

Devenue mère au foyer et libérée de ses démons, Linh a décrété que le jeudi était réservé au repos et au calme, son jour « Pivoine ». Ce jeudi-là, elle lit Place des Vosges lorsqu’une averse printanière perturbe ses plans. Linh va s’abriter sous les arcades et y fait la connaissance d ‘un bel inconnu.

Il a humé son parfum et savait déjà qui elle était. Ce parfum, il l’avait senti sur elle lors d’une soirée dans un club échangiste où Kamel, son chauffeur, l’avait conduit. Depuis, il la cherche inlassablement. L’inconnu l’invite à boire un verre, puis à venir chez lui. Ils feront l’amour, et elle partira sans laisser de mot. Il s’appelle Bruce.

En rentrant, Linh découvre qu’un attentat terroriste a été déjoué dans la station de métro où elle se trouvait. Elle apprend que c’est l’oeuvre de Kamel… Dans un nuage de fumigènes, la BRI défonce soudain sa porte et l’embarque pour l’interroger sur ses liens présumés avec le terroriste. Elle leur dévoile qu’elle n’a pas eu de nouvelles de Kamel depuis 20 ans, mais qu’elle l’a bien croisé le matin-même dans le métro parisien : elle l’a reconnu mais lui l’a insultée, l’obligeant à quitter la rame.

Comment étaient liés ces personnages ? Qui est Bruce, cet inconnu pour qui travaille Kamel et qui connait déjà Linh?

Ce livre, c’est plusieurs destins qui se croisent. Plusieurs histoires qui s’emboîtent tel un puzzle.

Kim Chi Pho réussit à plonger le lecteur dans une atmosphère mystérieuse, oppressante, où chaque évènement a son importance dans la reconstitution du puzzle final. En même temps que l’histoire avance, c’est la vie de Linh qui soudain se dévoile : on découvre avec stupeur que sa schizophrénie la pousse à des actes sordides…où une certaine Rosa est également impliquée.

L’auteure nous laisse finalement avec des doutes quant au dénouement de l’histoire, à chacun son interprétation donc. On espère alors une suite à ce roman envoûtant car le mystère reste entier !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s