Sylvain Philippon – Attendez que ma joie revienne

20181013_175421

J’ai dans ma PAL des romans d’auteurs autoédités et je suis enchantée de découvrir lors de ces lectures de magnifiques pépites qui méritent d’être connues !

Aujourd’hui, je voudrais mettre en avant un auteur lorrain, Sylvain Philippon. Il a déjà 3 livres à son actif, tous disponibles sur Amazon : « Comme dans un rêve », « Je suis né au bord d’une falaise » et « Papa rockeur…et Nouvelles de Papa-Maman ». J’ai eu la chance de recevoir son 4ème roman, « Attendez que ma joie revienne », une histoire émouvante sur la reconstruction d’une jeune femme en proie à une dépression. Ou comment reprendre goût à la vie après une trahison amoureuse et un deuil ?

Léa, jeune nancéienne d’une vingtaine d’années, a souhaité être placée en « maison de repos », à la Louvière dans les Vosges, suite à une dépression. Ce séjour en « asile », comme elle l’évoque avec humour, est son dernier espoir de pouvoir « renaître » et retrouver sa douce existence.

Marquée, humiliée, psychologiquement au plus bas, Léa a perdu toute confiance en elle. Elle qui était pourtant si pétillante et profitait pleinement de sa vie d’étudiante à Nancy, entourée de sa bande d’amis si soudée.

Lorsque l’impardonnable arriva, son petit quotidien rassurant vola en éclats, la laissant anéantie. Trahie par son fiancé qui alla même jusqu’à la faire passer pour folle pour ne pas avouer ses fautes : face à sa lâcheté et l’absence d’explications, elle ne réussit pas à tourner la page et à aller de l’avant.

Comme un malheur n’arrive jamais seul, Léa va alors être confrontée à la terrible épreuve du deuil, en perdant celui dont elle était le plus proche et culpabilisant de ne pas avoir perçu sa détresse à temps.

Quand elle sort de la Louvière après plusieurs mois, Léa est à nouveau épanouie. Elle a retrouvé sa joie de vivre, décide de refaire confiance aux hommes et se réfugie dans l’apaisement de la religion. La dépression semble bien loin.

Néanmoins, cette nouvelle liberté va la confronter à de nombreux excès : alcool, sexe, tout devient si facile, si léger, qu’elle en perd le vrai sens de la vie…Elle réalise qu’elle est encore instable et qu’un rien peut la faire rechuter. Deux aspects de sa personnalité, la sage et la fêtarde, semblent s’opposer sans cesse.

C’est alors qu’elle rencontre Gautier. Il lui redonne confiance en la gent masculine et elle imagine avec lui un avenir commun. Le temps de la stabilité et de l’apaisement est enfin arrivé.

Cette belle histoire va pourtant être troublée par un voyage en Italie où Léa va tout remettre en question… Et si c’était elle dorénavant qui faisait subir à Gautier ce qui l’avait fait sombrer auparavant?

Un roman qu’on ne peut pas lâcher, l’écriture est fluide, le texte est prenant, alternant récit au présent et souvenirs passés. On a envie de réconforter Léa qui est si vulnérable, on vit avec elle chaque émotion, on la suit dans sa reconquête de la vie. Un magnifique livre à découvrir absolument et un auteur à suivre de près !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s