Latie Gétigney – Les lettres que je ne vous ai jamais envoyées

IMG_20180803_114814_998

Londres, 1797. Amy Rosebury tombe sous le charme d’Henry Clenneth dans une librairie. Cette jeune femme très timide, romantique et grande lectrice, pensant ne jamais revoir ce gentleman pour qui elle a eu un véritable coup de foudre, décide de lui écrire des lettres qu’elle ne lui enverra jamais. Mais la bonne société anglaise est finalement petite, et M. Clenneth va lui être présenté lors d’une soirée.

Henry va se révéler être plein de mystères. Il semblerait même qu’il ait juré de ne jamais plus aimer mais va se retrouver malgré lui empêtré dans des fiançailles arrangées et catastrophiques avec Melle de Crainville suite à une promesse faite à sa défunte tante.

Alors que la France est en pleine période post-révolutionnaire, Amy va vivre malgré elle des aventures qui vont la rapprocher d’Henry et apprendre à mieux le connaître.

Ce roman historique me fait beaucoup penser aux histoires romantiques anglaises de Jane Austen, et nous emporte dans un tourbillon d’amour, de quiproquos, d’intrigues, de révélations inattendues. Les malentendus vont créer une insoutenable impatience mais permettront aussi de rythmer cette histoire.

La plume de Latie Gétigney est quant à elle douce et permet au lecteur de vivre intimement les sentiments des personnages. Ce livre est un délice de romantisme et mérite amplement ce Prix 2018 de la Meilleure Romance !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s